Irak: l'EI relâche des dizaines d'hommes enlevés vendredi

D'après un officier des services de renseignement et un responsable local, 162 des 170 personnes capturées vendredi par les djihadistes, qui recherchaient des personnes coupables d'avoir brûlé des drapeaux de l'EI, ont été relâchées.

Ils avaient été pris dans les villages de d'Al-Shajara et Gharib, dans la province de Kirkouk, où deux drapeaux de l'EI ont été brûlés.

Selon un homme de 39 ans relâché par l'EI, ils ont été attachés et interrogés par les djihadistes. Ils ont passé la nuit dans des maisons à cinq ou dix par pièce puis ont tous été libérés, sauf huit d'entre eux.

Un habitant d'Al-Shajara a confirmé le retour de la plupart des hommes capturés.

Les djihadistes ont déjà eu recours à des arrestations de masse pour tenter de briser la résistance dans les zones du territoire irakien dont ils ont pris le contrôle depuis leur offensive de juin.

En septembre, ils avaient ainsi enlevé 50 personnes dans la province de Kirkouk après que des habitants eurent brûlé l'une de leurs places fortes et leur drapeau.

Certaines de ces personnes avaient par la suite été libérées.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK