Irak: l'ambassade américaine visée par des roquettes

Irak: l'ambassade américaine visée par des roquettes
Irak: l'ambassade américaine visée par des roquettes - © Tous droits réservés

Une salve de roquettes a visé lundi la Zone verte de Bagdad, qui abrite notamment l'ambassade des Etats-Unis, ont indiqué à l'AFP des sources de sécurité, la troisième attaque contre des intérêts occidentaux en Irak en une semaine.

Au moins deux roquettes sont tombées dans la Zone verte, qui abrite des institutions étatiques et autres représentations diplomatiques, selon un communiqué des services de sécurité irakiens.

D'autres se sont écrasées dans les zones résidentielles situées autour de ce quartier ultrasécurisé. Une salve de roquettes avait frappé le 15 février une base militaire accueillant des troupes étrangères dans l'aéroport d'Erbil, capitale du Kurdistan irakien, selon la coalition dirigée par les Etats-Unis qui aide depuis 2014 l'Irak à combattre le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

De nombreuses roquettes ont aussi frappé tout le nord-ouest de la ville d'Erbil, y compris des quartiers résidentiels, où elles ont blessé cinq civils, dont l'un est décédé.

Il s'agissait de la première attaque de ce type depuis près de deux mois contre des installations militaires ou diplomatiques occidentales en Irak, après des dizaines d'incidents similaires l'an dernier attribués à des groupes chiites pro-Iran.

Samedi, des roquettes ont visé la base aérienne de Balad, au nord de Bagdad, où les forces irakiennes stockent des avions F-16, blessant au moins un employé irakien d'une entreprise américaine en charge de la maintenance des appareils, selon des sources de sécurité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK