Irak: au moins un mort dans deux explosions à Bagdad

Au moins une personne a été tuée et trois blessées, selon une source du ministère de l'Intérieur, dans un attentat dimanche à Bagdad où deux fortes explosions ont été entendues dans la matinée, cinq jours après la fin de la mission de combat de l'armée américaine en Irak.

Une personne a été tuée et trois ont été blessées dans un attentat dans le quartier de Bab al-Mouazam, selon un premier bilan transmis par une source au sein du ministère de l'Intérieur.

Le ministère de la Défense a indiqué qu'un attentat à la voiture piégée avait fait un mort et huit blessés.

Les explosions ont été entendues vers 10H50 dans un secteur où se trouve le quartier-général du Commandement militaire de Roussafa, responsable de la sécurité dans l'est de la capitale.

Ce complexe, qui est parfois utilisé comme centre de recrutement, avait été visé le 17 août par un attentat suicide qui avait fait 59 morts, soit le bilan le plus lourd pour une seule attaque depuis le début de l'année.

Un panache de fumée était visible dans le secteur de ces déflagrations, sur la rive orientale du Tigre.

Ces attaques interviennent cinq jours après la fin, mardi, de l'opération de combat de l'armée américaine, qui a soulevé des craintes quant à la capacité des forces irakiennes à assumer seules la sécurité, alors que l'Irak connaît depuis juillet un regain de violence.

Août a encore été un mois très meurtrier. Au total, 426 Irakiens, dont 295 civils, ont été tués dans les violences, selon un bilan officiel.

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK