Irak: 26 morts dans une attaque de l'EI contre les forces kurdes

Les hommes de l'EI ont traversé les eaux du Zab en bateau et conquis la zone kurde de Gwer avant d'en être repoussés, ont précisé ces responsables kurdes. L'heure exacte de l'attaque était encore floue, certaines sources parlant de vendredi soir, d'autres de samedi matin.

Les 26 victimes étaient membres des Assayesh (forces de sécurité kurdes), a précisé Barzan Qassab, vice-directeur de ces unités, depuis Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan irakien.

"On ne s'y attendait pas", a de son côté expliqué le général Hajar Ismaïl, en parlant de la traversée du Zab en bateau.

Il s'agit de l'une des attaques les plus meurtrières pour les forces kurdes depuis le début de l'offensive des jihadistes de l'EI en Irak début juin.

L'EI, qui s'est emparée de vastes régions dans le nord de l'Irak lors d'une offensive fulgurante que l'armée n'a pu mettre en échec, avait tenté de s'étendre vers la région autonome du Kurdistan, plus à l'est.

Mais les forces kurdes ont montré plus de résistance, et l'arrivée des jihadistes aux environs d'Erbil, a précipité la réponse internationale à l'avancée des jihadistes.

Depuis août, une coalition conduite par les Etats-Unis mène des frappes aériennes contre les positions de l'EI en Irak, et les troupes kurdes sont parvenues à reprendre du terrain aux jihadistes, notamment dans la région de Gwer.

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK