Intempéries en France: trois morts dans le sud-ouest, quatre départements en vigilance orange

Des pompiers évacuent un adolescent d'une maison inondée, le 14 décembre 2019 à Maubourguet, dans les Hautes-Pyrénées
4 images
Des pompiers évacuent un adolescent d'une maison inondée, le 14 décembre 2019 à Maubourguet, dans les Hautes-Pyrénées - © LAURENT DARD

Un homme de 40 ans, porté disparu depuis vendredi, a été retrouvé mort dimanche après-midi à Onard dans les Landes, un des quatre départements placé en alerte orange en raison des intempéries qui ont fait deux autres morts et cinq blessés dans le sud-ouest.

Le quadragénaire a été découvert dans sa voiture près de l'Adour en crue, à 25 km à l'est de Dax.

"Les gendarmes l'ont retrouvé grâce aux traces de freinage sur la route et le talus. Il rentrait chez lui et a fait une sortie de route, il est tombé en contrebas dans une zone inondée", selon le vice-procureur de Dax Laurent Bidault.

"La voiture était sous l'eau, invisible", a-t-il ajouté, précisant que "la route n'était pas inondée".

L'homme a disparu à quelques kilomètres de la commune de Tartas, où un pic de crue était attendu dans la nuit de dimanche à lundi.

Dans le Lot-et-Garonne, la Garonne continuait également à monter, deux jours après la disparition à Espiens, à 25 km d'Agen, d'un septuagénaire, parti chercher son courrier. Emporté par un ruisseau en crue, il a été retrouvé mort 24 heures après par les gendarmes.

A Tonneins, l'eau, qui a atteint dimanche en fin d'après-midi 9,19 m, continuait de monter jusqu'à minuit. A Marmande, la Garonne devait passer de 8,83 m dimanche soir à 9,30 m à 5h00 lundi.

Une vingtaine de routes ont été fermées à la circulation, plusieurs lignes d'autocars sont supprimées lundi.

Des habitants ont été évacués par les pompiers, qui ont également secouru 15 personnes cernées par les eaux dans leur véhicule.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK