Intempéries : la commune néerlandaise de Ruremonde menace d’amendes le "tourisme" de catastrophe

La commune néerlandaise de Ruremonde (Roermond) menace d’amendes les personnes qui continuent à se rendre dans les zones sinistrées à des fins de tourisme déplacé. Les appels répétés de la municipalité et des autorités sécuritaires de la région aux personnes pour qu’elles ne s’approchent pas des zones où elles n’ont rien à faire, ne font en effet guère d’effet. La localité menace désormais de leur imposer des amendes.

Bien qu’un règlement d’urgence soit en vigueur, destiné à contrer le tourisme de catastrophe, le Maasboulevard dans la banlieue de Ruremonde a été bondé toute la journée de vendredi. Jusqu’à tard dans la soirée, d’innombrables promeneurs en voiture ou à vélo électrique étaient venus sur le mur du quai pour prendre des photos de la marina et d’eux-mêmes. Les résidents locaux sont extrêmement agacés par ces "observateurs de singes", comme on les appelle.

Malgré les plaintes déposées auprès de la commune, aucune mesure n’a été prise à ce jour. Mais, samedi matin, Ruremonde a mis en garde contre les amendes. Elle constate également que de nombreux touristes visitent les zones sinistrées, indique-t-elle su sa page Facebook. "Nous demandons à nouveau à chacun de ne pas agir de la sorte et de laisser à tous les services d’urgence l’espace nécessaire pour faire leur travail", insiste la commune. "Des règlements d’urgence sont en vigueur dans plusieurs zones. Si les gens ne les respectent pas, des amendes pourront être infligées."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK