Inondations en Allemagne: les autorités tablent désormais sur au moins 58 morts

Les autorités allemandes ont indiqué jeudi soir s'attendre désormais à au moins 58 morts à la suite des intempéries historiques qui se sont abbatues sur l'ouest du pays, relevant le précédent bilan de 45 décès.

Le ministère de l'Intérieur de la région de Rhénanie du Nord-Westphalie a fait état de 4 corps sans vie supplémentaires retrouvés, portant le bilan dans cette région à "au moins 30 décès", tandis que la région voisine de Rhénanie-Palatinat a dit s'attendre à neuf nouveaux décès, en plus des 19 déjà répertoriés.

Le district d'Euskirchen , en Rhénanie du Nord-Westphalie, déplore à lui seul 15 victimes, a indiqué la police de Coblence sur Twitter. De nombreuses personnes sont également portées disparues dans cette région, la police confirme que "tout les corps n'avaient pas encore été retrouvés".

Angela Merkel en visite officielle aux USA s'est dite "bouleversée par la catastrophe que doivent endurer tant de personnes dans les zones inondées".

Extrait de notre spéciale de 19h30:

Le bilan risque encore de s'alourdir. Ainsi dans la commune de Schuld, au sud de Bonn, où six maisons en bord de rivière se sont effondrées, la police dénombre entre 50 et 60 disparu. 

Les habitants de la région Rhénanie-Palatinat ont été invités à envoyer à la police des vidéos et des photos susceptibles de fournir des indices sur leurs proches disparus. "En 2016, nous avions déjà connu des inondations extrêmes, mais celles-ci les ont dépassées de loin", a témoigné Uli Walsdorf, chef adjoint des pompiers de la Mayen.

"Nous sommes conscients du danger, mais nous n'avons jamais rien vu de tel. Mon beau-père a presque 80 ans, il est de Mayen et dit qu'il n'a jamais vécu quelque chose comme ça", a renchéri Ortrud Meyer, 36 ans, consciente que la ville est en partie érigée sur une zone inondable.

Armin Laschet, favori pour succéder à l'automne à la chancelière, a annulé à la hâte une réunion de son parti en Bavière pour suivre la situation dans son État, le plus peuplé d'Allemagne. On déplore dans cette région 2 pompiers mort en intervention. 
L'armée allemande va déployer 300 soldats dans les régions les plus touchées pour participer aux opérations de sauvetage.

"Ces caprices météorologiques extrêmes sont les conséquences du changement climatique", a ajouté ce conservateur bavarois, pour qui l'Allemagne, doit "se préparer beaucoup mieux".

1 images
© AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK