Inondations au Japon: 141 morts, nouveau bilan gouvernemental

La police japonaise à la recherche de survivants des inondations, à Kumano (préfécture d'Hiroshima), le 9 juillet 2018
La police japonaise à la recherche de survivants des inondations, à Kumano (préfécture d'Hiroshima), le 9 juillet 2018 - © Martin BUREAU

Les inondations et coulées de boue provoquées par de très violentes précipitations dans l'ouest du Japon ont tué au moins 156 personnes, a annoncé mardi après-midi le porte-parole du gouvernement.

Il s'agit de la plus grave catastrophe liée à un phénomène météorologique dans l'archipel depuis 1982. Le Premier ministre Shinzo Abe se rendra sur place mercredi, a également indiqué Yoshihide Suga, lors d'un point de presse.

"Les 75.000 policiers, pompiers, soldats des Forces d'autodéfense (appellation de l'armée japonaise, ndlr) et garde-côtes font de leur mieux" pour porter secours aux sinistrés, a souligné Yoshihide Suga.

Sous un soleil de plomb

Les recherches et travaux de nettoyage se poursuivent désormais sous un soleil de plomb, avec une température de 35°C prévue à l'ombre, "et ce temps ensoleillé devrait durer une semaine au moins", a ajouté Yoshihide Suga, demandant une "grande vigilance" face au risque d'insolation et de coup de chaleur, ainsi qu'aux possibles nouveaux glissements de terrain.

Les trombes d'eau qui se sont abattues sur plusieurs provinces de l'ouest du Japon dans la deuxième moitié de la semaine passée ont engendré la plus grave catastrophe liée aux pluies dans l'archipel depuis plus de 30 ans.

Vues aériennes dans la région d'Hiroshima

Crédits:  NIPPON HOSO KYOKAI

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK