Incursion israélienne: réactions de la Russie au Vatican

RTBF
RTBF - © RTBF

Les réactions à l'incursion israélienne dans la Bande de gaza se multiplient. L'Europe et la Russie demande un cessez-le-feu.

Le Haut représentant pour la politique extérieure de l'Union Européenne, Javier Solana,demande aux Palestiniens et aux Israéliens un cessez-le-feu à Gaza. Il assure que l'Union européenne est prête à contribuer à une mission d'observateurs internationaux pour le maintien de la paix. Quant à la délégation européenne pilotée par le ministre tchèque des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg, elle insiste pour un cessez-le-feu le feu entre les deux parties avant son départ pour le Proche-Orient. Et Gordon Brown s'exprime aussi, le Premier ministre britannique  a qualifié dimanche l'offensive terrestre israélienne de "moment très dangereux" dans le conflit israélo-palestinien, dans une interview sur la BBC.

Par ailleurs, le pape Benoît XVI a dénoncé  "les nouvelles dramatiques qui arrivent de Gaza" et déploré que "le refus du dialogue" débouche sur des situations "qui accablent de manière indicible les populations une nouvelle fois victimes de la haine et de la guerre".

La Russie s'est dite "extrêmement préoccupée"  par l'offensive terrestre israélienne à Gaza et a annoncé qu'elle envoyait un émissaire dans la région pour contribuer aux efforts diplomatiques visant à obtenir un cessez-le-feu.

Le conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni d'urgence la nuit de samedi à dimanche pour réagir à l'offensive israélienne. Ban Ki Moon, le secrétaire général de l'ONU, s'est  entretenu au téléphone avec le Premier ministre israélien Ehud Olmert. Il lui  a fait part "de son extrême préoccupation et de sa déception" après le déclenchement de l'offensive terrestre.

La Lybie souhaitait un appel à un cessez-le-feu. Mais les Etats-Unis, alliés d'Israël ont rejeté la proposition. Ils estiment que le Hamas n'a aucune intention de respecter les appels au calme. Pour Washington, il faut un rapide cessez-le-feu, mais qui empêcherait le Hamas de lancer des roquettes. 

Le Hamas a qualifié de "farce" l'incapacité du Conseil de sécurité de l'ONU à s'entendre, après quatre heures de discussions, sur un texte appelant à la fin des hostilités à Gaza, essentiellement en raison de l'intransigeance des Etats-Unis.

Quant à Nicolas Sarkozy, il va entamer une tournée de deux jours au Proche-Orient et se rendra en Israël. C'est la France qui a été la plus dure à l'égard d'Israël, mais elle n'est plus à la présidence de l'Union européenne depuis quelques jours.

Le conflit dure depuis 9 jours et aurait déja fait 500 victimes palestiniennes.

Voir notre dossier Proche-Orient

 

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK