"Il y a une volonté de François Fillon de nuire à la droite": le joli lapsus d'un député LR

"Ca veut dire simplement qu'il y a une volonté de François Fillon de nuire, à la droite. Mais ça, on le sait bien" a dit Bernard Debré, député LR (Les Républicains), le parti de Nicolas Sarkozy et de François Fillon, sur la Chaine Parlementaire LCP, durant l'émission Parlement Hebdo ce vendredi. 

Il s'agissait bien évidemment d'un lapsus, mais emporté dans son élan, le député ne s'en était même pas aperçu avant d'être repris par la journaliste: "François Hollande, vous voulez dire François Hollande". Lapsus". Blanc. "François Hollande, c'est ça, François Hollande.". Paraphrasant Bénabar et son "ils s'appelaient presque tous Michel dans "Maritie et Gilbert Carpentier", il tente alors de se justifier: "oui, ils s'appellent tous François, François Mitterrand, François..."

Trop tard. Le lapsus est fait et fait le buzz en France.

Bernard Debré était interrogé sur les rumeurs de "cabinet noir" à l'Elysée, où selon François Fillon, François Hollande serait à l'origine d'un complot visant à lui couler sa campagne présidentielle. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK