De la Terre à la Lune, revivez la mission Apollo 11, cinquante ans plus tard

C’était il y a 50 ans jour pour jour : le 16 juillet 1969, trois astronautes américains décollaient pour la Lune depuis la Floride pour le lancement de leur mission, Apollo 11. Un événement pour lequel près d’un million de personnes ont fait le déplacement, suivi par plus de 600 millions de téléspectateurs et auditeurs. Cinquante ans plus tard, revivez l’expédition de ces trois astronautes de la Nasa.


►►► Voyages sans Gravité: revivez la course à la Lune jour après jour en podcasts


 

Mer. 16/07/1969 - 14h32 : Décollage de la fusée Saturn V

Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins sont à bord de cet énorme vaisseau spatial. Le décompte s’achève, la fusée décolle dans un vacarme assourdissant mêlé d’immenses flammes. Objectif, la Lune.

Très vite, les astronautes sont en orbite autour de la Terre. En apesanteur, ils contemplent la vue imprenable sur la planète bleue.

 

Sam. 19/07/1969 – 18h22 : Insertion en orbite Lunaire

Trois jours plus tard, ils sont arrivés. Le satellite naturel de la Terre est proche. 24 heures plus tard, Neil Armstrong et Buzz Aldrin doivent quitter leur collègue, Michael Collins, peut-être pour toujours. Le module lunaire Eagle se sépare de la navette spatiale.

Dim. 20/07/1969 – 21h18 : Descente du LEM sur la Lune

Armstrong et Aldrin ne sont plus en contact qu’avec Michael Collins, qui fait le relais vers la Terre. Saturé par les informations qu’il reçoit, l’ordinateur de bord multiplie les messages d’erreur. Neil Armstrong retient son souffle. Il reprend les commandes manuelles du système et se prépare à atterrir. Mais la réserve de carburant se vide dangereusement : 60 secondes, 40, 30… Les moteurs s’arrêtent. "Eagle has landed", signale Armstrong. L’Aigle s’est posé, avec seulement 20 secondes restantes de carburant.

Lun. 21/07/1969 – 3h56 : Premier pas sur la Lune

Devant son poste de radio ou de télévision, l’entièreté du globe reste bouche bée. 384.400 kilomètres au-dessus de nos têtes, un homme sort du module lunaire, scaphandre vissé sur la tête. Il prononcera ces mots mythiques, aujourd’hui entrés dans l’histoire contemporaine : "C’est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l’Humanité". Niel Armstrong est le premier être humain à mettre le pied sur la Lune. Il sera vite rejoint par Buzz Aldrin.

Les deux hommes n’ont pas beaucoup de temps, et pourtant tellement à faire : installation d’instruments de mesure, mise sur pied du matériel télévisuel, plantage du drapeau, prise de photos et de vidéos, collecte d’échantillons, etc.

Lun. 21/07/1969 – 6h37 : Dernier pas sur la Lune

Vient le moment de retourner dans l’habitacle du module lunaire. Buzz Aldrin casse par mégarde le bouton responsable de la mise à feu du moteur. Impossible de décoller. Par chance, il parvient à activer le circuit à l’aide de la pointe d’un stylo, qu’il confiera lors d’une conférence avoir conservé sur lui avec l’accord de la Nasa. Après quelques (courtes) heures de sommeil, le module est prêt pour le décollage.

Lun. 21/07/1969 – 18h54 : Décollage du LEM de la Lune

Soufflé par le décollage du module lunaire, le drapeau américain s’effondre. Les deux astronautes quittent le satellite terrestre avec près de 22 kg d’échantillons de sol lunaire à bord. Le "rendez-vous en orbite lunaire" avec leur collègue Michael Collins se déroule sans problème. Vient l’heure du retour sur Terre et de l’entrée dans l’atmosphère terrestre, une phase particulièrement dangereuse.

 

Lun. 21/07/2019 – 22h35 : Amarrage de la navette Columbia

Telle une boule de feu, la navette des trois astronautes se dirige droit vers l’océan pacifique. Les parachutes se déploient, la capsule se pose. Les astronautes sont réceptionnés par l’armée américaine. Des plongeurs ouvrent la porte de l’habitacle… ils sont vivants. Un hélicoptère les transfère en lieu sûr. La mission Apollo 11 est un succès, l’Homme a marché sur la Lune.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK