Il tente de revenir d'entre les morts mais la Justice confirme son décès

La mort, c'est définitif... après trois ans.
2 images
La mort, c'est définitif... après trois ans. - © Tous droits réservés

La mort, c'est définitif. Un habitant de l'Ohio vient de l'apprendre à ses dépens lorsqu'il a souhaité démontrer qu'il était toujours vivant après des années de disparition. Le tribunal lui a rappelé qu'un citoyen n'avait que trois ans pour revenir sur un certificat de décès.

Une drôle d'histoire que celle de Donald Miller Jr. racontée par The Associated PressCet homme de 61 ans, s'est rendu au tribunal cette semaine pour demander à un juge de l’un des comtés de l’Ohio de renverser une décision de 1994 qui l'a déclaré légalement mort après qu'il ait disparu de son domicile, huit ans plus tôt. Mais le juge a rejeté sa demande, invoquant un délai de trois ans pour changer une déclaration de décès.

Pour la loi, pas moyen de revenir en arrière

Le juge Allan Davis, spécialisé dans les successions, a qualifié la situation de "très, très étrange". "Nous avons l'évidence devant nos yeux : un homme assis dans la salle d'audience, qui semble être en bonne santé", a déclaré celui qui a rappelé au revenant que la limite de trois ans était claire. "Vous êtes toujours un défunt au regard de la loi" a confirmé le juge.

Miller a refait surface il y a environ huit ans et est allé au tribunal pour obtenir un permis de conduire et rétablir son numéro de sécurité sociale.

Disparu à cause de dettes trop lourdes ?

Son ex-femme, Robin Miler, s'était opposée à la décision, disant qu'elle n'a pas de fonds pour rembourser les prestations de sécurité sociale qui lui ont été versées, ainsi qu’à ses deux enfants du couple après que son mari ait été déclaré mort. Robin Miller a déclaré que Donald avait disparu à cause de dettes. Elle parle de 26 000 dollars accumulés sur l’année 1994.

Donald Miller a, lui, déclaré au juge qu'il avait disparu dans les années 80 à cause d'une perte d'emploi et de problèmes d'alcool. Il vivait en Floride et en Géorgie avant de revenir dans l'Ohio vers 2005.

L'avocat de Miller a déclaré que son client pourrait être en mesure de contester cette décision devant un tribunal fédéral. Il lui manque juste les ressources financières pour le faire.

 

Luigi Lattuca avec NPR.org

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK