Huit morts dans des violences en Irak

RTBF
RTBF - © RTBF

Plusieurs attentats ont fait au moins huit morts mardi matin en Irak, dont cinq tués par un kamikaze qui visait une patrouille de la police de Baïji, au nord de Bagdad, ont annoncé des responsables des services de sécurité.

Dix-huit personnes ont en outre été blessées dans cet attentat suicide à la voiture piégée, a indiqué une source au sein de la police de Tikrit, chef lieu de la province à majorité arabe sunnite de Salaheddine où se trouve Baïji.

A Bagdad, un général de l'armée irakienne a été tué place Aden, dans le district de Kazimiya, par une bombe magnétique tandis qu'un engin du même type a fait un mort et deux blessés près d'un club d'officiers de l'armée irakienne à al-Hourriya, selon la police de la capitale.

Une personne a par ailleurs été tuée et quatre autres blessées par une bombe dans le quartier à majorité arabe sunnite de Dora, dans le sud de la capitale, selon la même source.

Des saboteurs ont par ailleurs fait exploser un oléoduc près de la localité de Rachidiya, dans la banlieue nord de Bagdad, a indiqué le commandement des opérations de la capitale.

 

Belga

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK