Hosni Moubarak met des proches de l'armée au pouvoir

RTBF
RTBF - © RTBF

Le chef du Renseignement égyptien, Omar Souleimane, a prêté serment samedi en tant que vice-président, premier poste du genre depuis 1981, ont rapporté les médias officiels. Il a également désigné un ancien chef de l'Armée de l'air comme Premier ministre.

La télévision a montré des images sur lesquelles apparaissent le président Moubarak et Omar Souleimane prêtant serment. Hosni Moubarak avait refusé depuis son arrivée au pouvoir de créer un tel poste. 

Par ailleurs, le président a demandé au ministre de l'Aviation et ancien commandant de l'Armée de l'air Ahmad Chafic de former un nouveau gouvernement.
La télévision avait annoncé peu auparavant que le président égyptien tenait une "réunion importante avec des responsables" au siège de la présidence. Hosni Moubarak avait annoncé la veille des réformes et la mise en place d'un nouveau gouvernement, après une quatrième journée de manifestations et émeutes particulièrement meurtrières appelant à la chute du régime.

Ces deux nominations portent aux postes clés des personnalités proches de l'armée. Elles témoignent de la volonté du chef de l'Etat égyptien de reprendre le contrôle des événements. Une reprise en main que confirme le président du Parlement, qui déclare qu'il n'existe aucun projet d'élections anticipées, selon Reuters, en dépit des promesses de réformes formulées la veille par le Raïs.

 

avec Belga
     

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK