Hongrie: un autocollant pour marquer les ONG "soutenant l'immigration"

Des partisans du gouvernement hongrois de Viktor Orban ont revendiqué avoir apposé mercredi sur la façade d'une importante ONG de Budapest des autocollants rouges dénonçant l'organisation comme "soutenant l'immigration", une initiative qui a déjà visé deux autres ONG depuis début juin.

"On est en train de nous coller l'autocollant anti-ONG", a écrit dans la matinée sur son compte twitter l'organisation de défense des droits de l'homme Comité d'Helsinki, l'une des plus importantes ONG présentes en Hongrie, dénonçant son caractère "stigmatisant".

L'ONG a posté des photos d'un petit groupe d'hommes venus coller sur la porte cochère de son bureau à Budapest des autocollants rouges frappés en lettres blanches de l'inscription "organisation supportant l'immigration".

"La folie continue"

Des caméras filmaient la scène et l'agence de presse hongroise MTI a rapporté les propos d'un participant revendiquant cette opération. Il s'agit du vice-président de l'organisation Fidelitas, mouvement de jeunesse du parti conservateur au pouvoir.

"Le comité d'Helsinki est une organisation qui soutient la migration, car ils travaillent avec d'autres membres du réseau Soros à ce que la Hongrie devienne un pays de migrants", a expliqué ce responsable Vajk Falusile pour justifier l'action.

Deux opérations similaires avaient été menées les 10 et 14 juin contre les ONG Amnesty International Hongrie et Menedék.

"La folie continue...", a commenté mercredi la branche hongroise d'Amnesty International sur son compte twitter.

Le gouvernement national conservateur de Viktor Orban mène depuis plus d'un an une campagne contre les organisations de défense des droits de l'homme en Hongrie accusées d'être liées au milliardaire américain George Soros, bête noire de M. Orban qui affirme que l'homme d'affaires orchestre, par le biais des organisations qu'il finance, une "immigration de masse" vers l'UE.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK