Hongrie: le parti d'Orban battu à Budapest et dans plusieurs grandes villes

Gergely Karácsony est le premier maire vert de Budapest
Gergely Karácsony est le premier maire vert de Budapest - © AFP

En Hongrie, le parti du Premier ministre Viktor Orban n’est pas imbattable. L’opposition a remporté plusieurs villes aux élections communales de ce dimanche, et parmi elles, la capitale, Budapest. Le Fidesz, le parti national conservateur du Premier ministre hongrois Viktor Orban n’avait plus subi de défaite électorale depuis 2006. Mais ce dimanche il a été battu à Budapest par l’opposition unie autour d’un candidat de centre gauche.

Gergely Karacsony l’emporte avec 50% des voix sur le maire sortant et candidat du pouvoir Istvan Tarlos qui dirigeait la capitale hongroise depuis 2010. Il disposera d’une confortable majorité de 18 sièges contre 15 au conseil communal de la capitale. Outre la mairie centrale de Budapest, l’alliance d’opposition ravit les mairies de 9 mairies d’arrondissements au Fidesz, ce qui lui permet aussi de disposer d’une majorité de mairies d’arrondissements.

Pour l’opposition enfin unie, c’était le test ultime : jusque-là éclatée entre libéraux, écologistes, sociaux-démocrates et autres petits partis, elle était incapable de s’imposer. La stratégie d’union, que la grogne sociale de l’hiver dernier contre la "loi esclavagiste" a permis de la souder, a fonctionné. Ce schéma d’union est destiné à servir en vue des prochaines législatives de 2022.

Les coalitions anti-Fidesz ont livré la victoire à l’opposition dans plusieurs villes importantes : Miskolc, Pécs, Eger, Dunaújváros, Érd, Szombathely, Tatabanya… Szeged reste aux mains d’un socialiste tout comme Salgótarján. Malgré un scandale touchant le maire sortant, le Fidesz se maintient dans une grande ville de l’ouest, Győr. Le parti au pouvoir fait de même dans une ribambelle de communes rurales.

Extraits du discours de victoire du nouveau maire de Budapest (en hongrois)

Traduction de Gergely Karacsony, nouveau maire de Budapest: "Une victoire historique a été remportée aujourd'hui, le 13 octobre, à Budapest. Mais ce n'est pas seulement ma victoire ou même la victoire des partis de l'opposition. C'est la victoire des citoyens de Budapest qui se sont battus pour reprendre leur ville des mains du régime."-

"Cette victoire signifie que nous faisons passer Budapest du 20e au 21e siècle. Ça veut dire que nous amenons, avec tous nos efforts, cette ville là où elle doit être: nous la ramenons en Europe." -

"Une coalition de l'opposition a été faite comme l'avaient demandé les électeurs. Ce résultat montre que nous devons continuer sur cette voie parce que le changement à Budapest et dans les principales villes est la première étape vers un changement en Hongrie." -

"Ma mission est d'apporter la paix dans cette ville tiraillée par les tensions et dans ce pays plein de haine et de tensions. Donc je veux créer une nouvelle relation entre Budapest et le gouvernement sur la base de l'égalité et du respect entre des partenaires de coopération." -

"À partir de demain, nous commençons à travailler pour faire (de Budapest, ndlr) une ville transparente, juste, verte et solidaire au cœur de l'Europe, une ville qui cherche des alliés partout et qui fait partie des centre de décision de l'Union européenne."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK