Hongrie : le ministre en vacances sur un yacht dans l'Adriatique publie des photos de lui au bureau

Le ministre hongrois des Affaires étrangères Péter Szijjártó se met en scène sur Facebook. En plein week-end du 15 août, il se trouvait sur un yacht de luxe dans l’Adriatique tout en publiant des photos de lui au travail dans ses bureaux à Budapest. Aujourd’hui, il se justifie : c’est sa vie privée. Cela tombe mal, surtout au moment où la Hongrie appelle ses citoyens à ne pas voyager à partir de septembre hors des frontières du pays, surtout dans les pays du sud, et ce en raison du rebond de l’épidémie de coronavirus.

En grand amateur des réseaux sociaux, Péter Szijjártó a voulu montrer qu’il travaillait dur sur le dossier biélorusse. Le dimanche 16 août, il poste sur Facebook une photo de lui en costume cravate dans son bureau pour faire état de sa préoccupation quant aux événements à Minsk qui commencent à prendre une tournure révolutionnaire. Il précise qu’il a appelé son homologue allemand Heiko Maas ainsi que le haut représentant européen pour les Affaires étrangères Josep Borell. Le Courrier d’Europe centrale qui rapporte ces faits observe que la diplomatie hongroise est plutôt inconsistante sur ce dossier, tortillant entre solidarité avec ses partenaires polonais, tchèques et slovaques du groupe de Visegrad, très proches de l’opposition en Biélorussie et une sympathie dissimulée pour le pouvoir biélorusse et son soutien russe Vladimir Poutine.

 

 

Le lendemain, Péter Szijjártó ajoute avec une photo de lui toujours au bureau, la cravate cette fois défaite et un commentaire pour détailler les contacts du jour : trois ministres baltes, ses collègues letton Edgars Rinkēvičst, estonien Urmas Reinsalu et lituanien Linas Linkevicius, son Premier ministre Viktor Orban qui s’est entretenu avec son homologue polonais. Bref, comme il l’observe lui-même sur Facebook, "les lignes chauffent !"

Seulement voilà, ce qui chauffait c’était plutôt le soleil de l’Adriatique. Des journalistes hongrois du magazine Átlátszó (Transparent) l’ont photographié à ce moment sur le pont d’un yacht appartenant à László Siirj, un puissant homme d’affaires actif dans le bâtiment public en Hongrie. L’homme et son yacht à 20 millions d’euros, le Lady MRD sont dans la ligne de mire du Átlátszó depuis un certain temps, de même que son avion Bombardier Global 6000. Viktor Orban, le Premier ministre a déjà profité du jet privé, et souvent l’avion est repéré pas loin de l’endroit où le yacht jette l’ancre…

Les journalistes suivent le yacht, ce qui surprend ses occupants qui envoient deux membres d’équipage à leur rencontre en jet ski. Et quelques minutes plus tard, le système d’identification du bateau par VHF et satellite est coupé mais jusque-là, sa trace montre une croisière de plusieurs jours le long des côtes dalmates.

Ce mardi, Peter Szijjarto de retour en Hongrie est interviewé par la presse au sujet de ses vacances. Le ministre se justifie : oui, il a été en congé mais a travaillé entre-temps et ses vacances en famille font partie de sa vie privée. Il appelle tout le monde à la respecter. Quant au coût de ses vacances, pas un mot. La loi hongroise n’interdit pas aux membres du gouvernement de bénéficier d’avantages de la part d’hommes d’affaires. Pour ce pilier du gouvernement Orban, l’affaire est close.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK