Hongrie: inquiétudes autour d'un nouveau consortium médiatique pro-Orban

Hongrie: inquiétudes autour d'un nouveau consortium médiatique pro-Orban
Hongrie: inquiétudes autour d'un nouveau consortium médiatique pro-Orban - © ATTILA KISBENEDEK - AFP

L'annonce d'un nouveau mouvement de concentration au sein de la presse hongroise favorable au gouvernement de Viktor Orban suscitait vendredi des craintes pour le pluralisme médiatique déjà malmené dans ce pays de l'UE.

Quelque 500 médias hongrois nationaux et locaux, tous ouvertement pro-gouvernementaux, vont être regroupés au sein d'un consortium dont l'objectif sera de "veiller à la préservation des valeurs nationales", selon un communiqué publié en milieu de semaine.

Les propriétaires de la dizaine de sociétés d'édition auxquelles appartiennent actuellement ces médias, parmi lesquels figurent des quotidiens, magazines, sites internet, chaînes de télévision et de radio, vont les "donner" à une entité à but non lucratif baptisée "Fondation de la presse et des médias d'Europe centrale" (CEPMF), créée en août, ont-ils annoncé.

Les médias, relais de la politique

"Une telle concentration du pouvoir des médias entre les mains d'une entité est sans précédent dans l'Union européenne", a déclaré Gabor Polyak, analyste au sein du groupe de réflexion Mertek Media Monitor. "Faire cela si ouvertement est un message adressé à l'Europe, à savoir que les forces pro-gouvernementales peuvent tout se permettre", estime-t-il.

Sous les mandats du Premier ministre national-conservateur Viktor Orban, au pouvoir depuis 2010, le paysage médiatique hongrois a été profondément remanié: les médias publics sont devenus le relais de la politique du gouvernement, tandis que des proches du pouvoir ont acheté des pans entiers du secteur des médias privés. Les organes de supervision sont également passés aux mains de fidèles de la majorité.

La Hongrie est 71e sur 180 au Classement mondial de la liberté de la presse de l'ONG Reporters sans frontières. Elle était 23e à l'arrivée du Fidesz au pouvoir.

Archives : Journal télévisé 07/04/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK