Hong Kong : 230 personnes arrêtées dimanche lors de la reprise de la contestation ce dimanche

Affrontements entre policiers et manifestants pro-démocratie lors des manifestations de ces derniers réclamant l'indépendance de la ville à Hong Kong le 10 mai 2020.
Affrontements entre policiers et manifestants pro-démocratie lors des manifestations de ces derniers réclamant l'indépendance de la ville à Hong Kong le 10 mai 2020. - © ISAAC LAWRENCE - AFP

La police hongkongaise a arrêté 230 personnes en marge des manifestations pro-démocratie dimanche, parmi lesquelles un jeune de 12 ans, ont annoncé lundi les autorités locales, soit le plus important coup de filet depuis le début de l’épidémie de coronavirus.

Hong Kong a connu de juin à décembre 2019 sa pire crise politique depuis sa rétrocession par Londres en 1997, avec des manifestations monstres, et parfois violentes, pour dénoncer les ingérences de Pékin, qui enfreint selon les protestataires le principe "Un pays, deux systèmes".

La contestation avait perdu en ampleur en fin d’année après le triomphe des pro-démocratie aux élections locales et les manifestations de rue ont complètement cessé avec l’émergence du coronavirus en janvier.

Mais dimanche, deux jours après l’assouplissement des restrictions à Hong Kong, la ville a de nouveau connu des rassemblements sporadiques, qui ont donné lieu à de multiples descentes de police, et même des courses-poursuites dans des centres commerciaux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK