Hezbollah: engagé dans les combats en Syrie, il serait aussi présent en Irak

"A ceux qui nous appellent à nous retirer de Syrie, je leur réponds: Allons tous ensemble en Syrie. Nous n'avons pas parlé de l'Irak auparavant mais nous avons une présence limitée depuis que ce pays traverse une phase sensible", a affirmé Hassan Nasrallah dans un discours retransmis sur grand écran à des supporters réunis dans la banlieue sud de Beyrouth.

Répondant indirectement à l'ex-Premier ministre sunnite Saad Hariri, qui avait appelé samedi lors du 10e anniversaire de l'assassinat de son père Rafic, le Hezbollah à se retirer de Syrie, Hassan Nasrallah a non seulement répondu par une fin de non-recevoir mais a lancé: "Allons ensemble (combattre) en Irak". "Allons ensemble partout où nous pouvons combattre la menace qui vise notre nation (musulmane) et notre région (...) car nous devons faire face aux takfiri (extrémistes musulmans, ndlr)", a-t-il martelé.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK