Haut-Karabakh : Pompeo dit espérer que l'Arménie puisse "se défendre" face à l'Azerbaïdjan

Nagorny Karabakh : Pompeo dit espérer que l'Arménie puisse "se défendre" face à l'Azerbaïdjan
Nagorny Karabakh : Pompeo dit espérer que l'Arménie puisse "se défendre" face à l'Azerbaïdjan - © AFP

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a dit jeudi espérer que l'Arménie puisse "se défendre" face à l'Azerbaïdjan, semblant apporter un soutien à l'un des deux camps en conflit dans la région séparatiste du Haut-Karabakh, dont Washington est pourtant co-médiateur.

"Nous espérons que les Arméniens pourront se défendre contre ce que font les Azerbaïdjanais", a-t-il déclaré à une radio locale de l'État américain de Géorgie. Il n'a pas précisé clairement s'il s'agissait d'une prise de position en faveur de l'Arménie, se bornant par ailleurs à appeler de ses voeux le respect d'un cessez-le-feu et des "discussions pacifiques" pour mettre fin au conflit.

Les Etats-Unis ont surtout insisté sur une solution diplomatique

Mercredi, Mike Pompeo avait déploré que la Turquie ait commencé à "renforcer l'Azerbaïdjan" et avait appelé les acteurs internationaux à ne pas intervenir dans la région pour ne pas "renforcer les troubles". Jusqu'ici, les Etats-Unis ont surtout insisté sur une solution diplomatique et l'appel à une trêve. Washington fait partie, avec la France et la Russie, du Groupe de Minsk formé de longue date par l'Organisation sur la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) pour être le principal médiateur dans ce conflit.

Les hostilités ont repris le 27 septembre au Haut-Karabakh entre les forces séparatistes soutenues par Erevan et les soldats azerbaïdjanais.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK