Harvey Weinstein est reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol

Un mois de procès ultra-médiatisé. Cinq jours de délibérations avant de parvenir à une décision à l'unanimité. Le verdict du jury composé de 7 hommes et 5 femmes est désormais connu. Harvey Weinstein est jugé coupable. Coupable d’agression sexuelle, en 2006, à l’encontre d’une assistante de production. Coupable, encore, de viol cette fois, commis en 2013 contre une jeune actrice, Jessica Mann. C'est la première reconnaissance de culpabilité dans une affaire post-#MeToo.

Weinstein évite une condamnation pour les faits les plus graves 

L’ancien producteur de cinéma est en revanche acquitté d’un chef d’accusation passible de la réclusion à perpétuité. Il est non coupable d’agression sexuelle avec violences ou menaces ("predatory sexual assault") qui l’aurait mené à la prison à vie. Pourquoi ? Parce le viol présumé d'une actrice, aurait pu déclencher cette circonstance aggravante. Mais comme le jury n'a pas retenu qu'il s'agissait d'un viol, Weinstein évite donc la condamnation pour les faits les plus graves. 

Harvey Weinstein risque donc 25 ans de prison. Il connaîtra sa peine le 11 mars prochain. En attendant, le juge qui a présidé aux débats a ordonné l'incarcération immédiate du producteur déchu. L’ex-producteur a toujours démenti toute agression sexuelle, affirmant qu’il s’agissait de relations consenties. 

 Le mouvement Time's Up, né dans la foulée de #MeToo pour lutter contre les agressions sexuelles au travail, a estimé que le verdict de culpabilité rendu contre Harvey Weinstein marquait "une nouvelle ère pour la justice".   

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK