Haïti : le gouvernement dénonce une "tentative de coup d'Etat"

Les autorités haïtiennes ont annoncé avoir déjoué dimanche une "tentative de coup d'Etat" visant le président contesté Jovenel Moïse, qui a lui déclaré avoir échappé à une tentative d'assassinat.

Cette tentative de renverser le chef de l'Etat haïtien implique un juge de la Cour de cassation et une responsable de la police nationale haïtienne, a détaillé le ministre de la Justice, Rockefeller Vincent, dans une conférence de presse.

Vingt-trois personnes ont été arrêtées au total, a précisé de son côté le Premier ministre, Joseph Jouthe, également devant la presse.

Le Premier ministre du pays en profonde crise a ajouté que, parmi des documents saisis, figurait le discours que le juge avait prévu de prononcer pour devenir le nouveau président provisoire, dans un régime de transition.

Jovenel Moïse a expliqué que les auteurs du coup de force déjoué en voulaient à sa vie.

"Je remercie le responsable de ma sécurité au palais. Le rêve de ces gens était d'attenter à ma vie. Grâce au bon dieu, nous n'avons pas vu ça. Ce plan a été avorté", a déclaré M. Moise.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK