Haïti : après la démission du gouvernement, le président Jovenel Moïse nomme un nouveau Premier ministre

Le gouvernement en Haïti a présenté sa démission et un nouveau Premier ministre a été nommé, a annoncé mercredi le président Jovenel Moïse, en précisant que ce changement visait à s’attaquer au problème aigu de l’insécurité dans le pays en crise.

Claude Joseph, nouveau Premier ministre

"La démission du gouvernement, que j’ai acceptée, permettra d’adresser le problème criant de l’insécurité et poursuivre les discussions en vue de dégager le consensus nécessaire à la stabilité politique et institutionnelle de notre pays. Le nouveau Premier ministre nommé est Claude Joseph, a indiqué le président haïtien, sans confirmer clairement qu’il s’agissait de son actuel ministre des Affaires étrangères.

Haïti, pays des Caraïbes et nation la plus pauvre du continent américain, est gangrené par l’insécurité et notamment les enlèvements contre rançon menés par des gangs jouissant d’une quasi-impunité. Dernier exemple emblématique en date, l’enlèvement dimanche de dix personnes, dont sept religieux -cinq Haïtiens et deux Français- près de Port-au-Prince. L’Eglise catholique haïtienne a dénoncé lundi l’inaction des autorités après ces faits.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK