Guyane française: l'Etat annonce un milliard d'euros d'engagements

Guyane française: l'Etat annonce un milliard d'euros d'engagements
Guyane française: l'Etat annonce un milliard d'euros d'engagements - © JODY AMIET - AFP

Le gouvernement français a annoncé samedi un milliard d'euros d'engagements en Guyane, pour mettre fin au mouvement social qui a paralysé ce territoire français d'Amérique du Sud au fort taux de chômage et à l'insécurité chronique.

Nous savons que la crise est profonde et touche tout un territoire

"Nous savons que la crise est profonde et touche tout un territoire", a déclaré le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl, devant une délégation d'une cinquantaine de personnes, reçue à la préfecture de région à Cayenne. Il y a un "besoin de réponses immédiates, mais aussi d'un travail au long cours", a-t-il poursuivi, en précisant que les engagements touchaient la sécurité, la justice, l'éducation ou la santé. Le total a été chiffré à 1,085 milliard d'euros par la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts.

Dans une ambiance très calme, une délégation guyanaise s'était présentée devant les ministres avec un cahier de revendications de plus de 400 pages, rédigées par des collectifs appuyés par des élus.

Une petite centaine de personnes s'étaient auparavant massées devant la préfecture, dont des membres du collectif "500 hommes contre la délinquance", cagoule sur la tête, main dans la main, criant "dé-ter-mi-nés" avant d'entrer. Quelques dizaines d'Amérindiens, en costume traditionnel et coiffes à plumes, se trouvaient derrière eux.

Des barrages restaient érigés samedi à Cayenne, où toutefois bien plus de magasins étaient ouverts dans le centre que les jours précédents. En raison du conflit, Air France et Air Caraïbes n'assurent pas leurs vols entre Paris-Orly et Cayenne samedi et dimanche, mais les liaisons Guyane-Antilles restent maintenues.

Jeudi, après des discussions démarrées dans une ambiance franchement hostile, Mme Bareigts, critiquée pour avoir tardé à venir en Guyane, s'était excusée devant une délégation de Guyanais, en référence aux années de sous-investissement de Paris dans ce territoire. Des propos qui avaient instantanément apaisé l'atmosphère.

Une contestation d'ampleur historique

La Guyane, d'où la France lance ses fusées Ariane, est un vaste territoire d'Amérique du Sud (83.000 km2) situé à 7.000 km de Paris. Elle connaît depuis deux semaines un mouvement de contestation d'une ampleur historique, sur fond de revendications sécuritaires, économiques et sociales.

La Guyane est le territoire le plus violent de France, avec 42 homicides en 2016. Les divers financements publics représentent près de 90% du PIB et le chômage concerne plus de 40% des moins de 25 ans.

Mardi, ce département a connu "la plus grosse manifestation de son histoire", de l'aveu de la préfecture, avec près de 15.000 marcheurs sur une population de 260.000 habitants.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK