Greta Thunberg à l'ONU: "Comment osez-vous ? Vous avez volé mes rêves et mon enfance !"

Dans un discours furieux à l’ONU, la jeune Suédoise de 16 ans Greta Thunberg a réprimandé les dirigeants de la planète pour leur inaction contre le changement climatique, au début d’un sommet à New York.

"Je ne devrais pas être là, je devrais être à l’école, de l’autre côté de l’océan", a lancé Greta Thunberg, la voix tremblante mais forte, lisant un texte depuis sa chaise. "Comment osez-vous ? Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles vides de sens."

Elle a, comme auparavant, répété les faits scientifiques confirmant le réchauffement accéléré de la planète, puis s’en est prise aux chefs d’Etats et de gouvernements présents au même sommet, auquel le secrétaire général de l’ONU l’avait invitée.

"Vous nous avez laissés tomber. Mais les jeunes commencent à comprendre que vous les avez trahis, si vous décidez d’échouer nous ne vous le pardonnerons jamais."

"Le monde se réveille, et le changement arrive, que cela vous plaise ou non. Merci", a-t-elle conclu, très applaudie dans la grande salle de l’Assemblée générale.

"Nous pouvons encore gagner cette bataille"

Moins de la moitié des 136 chefs d’États et de gouvernements qui viennent cette semaine à New York pour l’Assemblée générale annuelle de l’ONU ont demandé à participer à ce sommet dans le sommet. Premier du genre sur le climat.

"Nous sommes à l’origine de cette crise climatique. Et nous pouvons encore gagner cette bataille", a déclaré pour sa part Antonio Guterres dans son discours prononcé à la tribune..

Le Secrétaire général des Nations-unies a émis trois grands souhaits :

– la réduction des émissions des gaz à effet de serre de 45% d’ici 2030 ;

- atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 ;

- limiter la température à + 1,5 degré d’ici la fin du siècle.

Extrait du 13h de ce mardi:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK