Grèce: plus de 50 incendies dus au vent et à la canicule

Un incendie de forêt sur l'île grecque d'Elafonissos, le 10 août 2019
Un incendie de forêt sur l'île grecque d'Elafonissos, le 10 août 2019 - ©

Depuis samedi, des centaines de pompiers combattent en Grèce plus de 50 incendies de forêt qui se sont déclarés à la faveur de températures caniculaires et de vents violents.

Plus de 450 pompiers et 23 avions, Canadair et hélicoptères, ont été mobilisés dans l’ensemble du pays pour lutter contre ces incendies, dont un sur l’île d’Elafonissos et deux autour de Marathon, près d’Athènes. Un camping et un hôtel ont été évacués sur l’île d’Elafonissos ainsi qu’une colonie de vacances près de Marathon, proche de la station balnéaire de Mati, où 102 personnes avaient péri en 2018 dans l’incendie le plus meurtrier qu’ait connu la Grèce.

Le chef de la Protection civile Nikos Hardalias a placé les services d’urgence à un niveau élevé d’alerte. Il souligne que c’est la première fois depuis 2012 que la Grèce affrontait une telle combinaison dangereuse de températures caniculaires, de vents forts et de sécheresse.

Incendies maîtrisés près d’Athènes et sur l’île d’Elafonissos

Les pompiers grecs ont maîtrisé lundi matin un incendie de forêt qui menaçait des habitations dans la banlieue est d’Athènes. Le feu s’était déclaré aux environs de 03h00 du matin. Il n’a pas fait de victimes, la police ayant rapidement évacué la zone et fermé les routes locales.

"Deux maisons ont été brûlées mais il n’y avait personne à l’intérieur, à présent aucun secteur résidentiel n’est en danger", a déclaré aux journalistes le gouverneur adjoint de l’agglomération d’Athènes, Petros Filippou. L’incendie s’était déclaré dans la banlieue de Peania, dans la pinède au pied du mont Hymette, dans l’est de la capitale grecque.

"C’était un incendie énorme avec des flammes de 20 mètres de haut, près des maisons, a indiqué le chef de la protection civile Nikos Hardalias sur la chaîne de télévision Antenna TV.

Plus de 130 pompiers, aidés d’un bombardier d’eau, ont combattu le feu pour l’empêcher de s’étendre aux zones où la densité de la population est importante à quelques kilomètres de là.

Un sinistre, qui faisait rage depuis deux jours sur la petite île d’Elafonissos, a été maîtrisé dimanche soir, mais il aurait ravagé plus du quart de cette île du sud du Péloponnèse, selon les pompiers, qui ont évacué un camping et un hôtel. Elafonissos accueille chaque été 3000 touristes. Bon nombre d’entre eux se pressent au port pour être évacués au plus vite.

Incendies à Peania, dans la banlieue est d’Athènes

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK