Grèce : le camp de migrants sur l'île grecque de Samos doit fermer

Grèce : le camp de migrants sur l’île grecque de Samos doit fermer
Grèce : le camp de migrants sur l’île grecque de Samos doit fermer - © ARIS MESSINIS - AFP

Le camp de migrants surpeuplé de Vathy, situé sur l’île grecque de Samos, fermera avant la fin de l’année, a annoncé mardi le ministre grec de l’Immigration, Notis Mitarakis, après une inspection des lieux. "La situation est très grave, le camp doit fermer ses portes", a déclaré le ministre à la chaîne télévisée ERT. Les migrants seront transférés dans un autre camp, situé à sept kilomètres de là.

Des incendies ont été déclenchés par des résidents du camp pendant deux jours. Des tentes, huttes et maisons en préfabriqués ont ainsi été détruites. La police a interpellé 22 migrants, ce qui peut mener au rejet de leur demande d’asile.


►►► À lire aussi : Grèce : un millier de migrants transférés de camps vers des hôtels vides


Selon la police, les migrants ont bouté le feu dans l’intention de forcer le gouvernement à les ramener sur le continent. Selon des sources auprès d’organisations humanitaires, les incendies ont plutôt été déclenchés lors de disputes entre migrants africains et demandeurs d’asile afghans.

Le camp abrite 6800 migrants, soit 10 fois plus que sa capacité maximale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK