Grèce: commémoration de la mort de l'ado tué par un policier

RTBF
RTBF - © RTBF

Des milliers de personnes sont attendues, sous haute surveillance des forces de sécurité, pour la commémoration de la mort à Athènes, le 6 décembre 2008, d'un adolescent tué par un policier, qui avait entraîné des manifestations violentes dans tout le pays.

La mort d'Alexis Grigoropoulos, 15 ans, avait déclenché l'hiver dernier des violences urbaines inédites dans le pays, radicalisant une frange de la mouvance contestataire.

Des milliers de personnes, dont certains venus spécialement de l'étranger, sont attendues dans les rues d'Athènes dimanche, selon les médias locaux. La manifestation est prévue à l'issue d'une cérémonie religieuse organisée sur la tombe d'Alexis Grigoropoulos à Palio Faliro, une banlieue de la capitale.

Près de 500 personnes ont participé samedi soir à une première manifestation samedi à Thessalonique (nord), selon la police locale.

Vendredi, des syndicats d'enseignants avaient indiqué que des dizaines d'universités et lycées étaient occupés par étudiants et élèves pour marquer cet anniversaire.

Des forces seront déployées dans toutes les grandes villes et l'ensemble du personnel sera en état d'alerte, selon une source policière. Le gouvernement socialiste a aussi demandé aux partis d'opposition de contrôler leurs mouvements de jeunesse.

"J'espère que la mémoire d'Alexis sera honorée pacifiquement, c'est le moins que nous lui devons", a déclaré le chef de l'Etat, Carolos Papoulias, dans un message vendredi. "Nous ne tolérerons pas de violence", a pour sa part lancé le vice-Premier ministre, Théodore Pangalos.

Placé en détention provisoire, le policier auteur des tirs fatals à Alexis Grigoropoulos doit être jugé à partir du 20 janvier 2010 pour homicide volontaire.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Soir Première
en direct

La Première Bxl

Soir Première