Grèce: chute d'un hélicoptère militaire, quatre officiers tués

Un hélicoptère de type UH-1H (Huey) similaire à celui qui s'est écrasé en Grèce.
2 images
Un hélicoptère de type UH-1H (Huey) similaire à celui qui s'est écrasé en Grèce. - © LUIS ROBAYO - AFP

Quatre officiers grecs ont été tués mercredi dans la chute de leur hélicoptère près de la ville de Larissa (centre) et un cinquième membre de l'équipage, une femme officier, a été blessée, a annoncé l'état-major grec.

Les victimes ont été retrouvées près des débris de l'appareil, selon un communiqué de l'état-major.

Une enquête a été ouverte pour examiner les raisons du drame. Selon la télévision publique Ert, l'appareil aurait heurté des câbles électriques avant sa chute.

Un hélicoptère déjà ancien

La femme officier n'est pas en danger et a été hospitalisée par précaution, selon l'état-major.

Des débris de l'hélicoptère de type UH-1H (Huey), qui effectuait un "vol programmé", avaient été découverts à Sarantaporo, une localité proche de Larissa, quelques heures après la disparition de l'appareil des radars mercredi vers 7h00 GMT, a indiqué l'état-major.

L'appareil avait décollé vers 4h50 GMT de Larissa à destination de Kozani, une ville du nord-ouest du pays.

Après la disparition de l'appareil, une opération de sauvetage a été lancée avec la participation de deux hélicoptères militaires et d'un avion des pompiers.

Les hélicoptères polyvalents Hueys, utilisés par l'armée américaine lors de la guerre au Vietnam, sont les plus vieux de l'arsenal grec.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir