Tsipras démissionne: "mon mandat a atteint ses limites"

Alexis Tsipras
Alexis Tsipras - © PANAYIOTIS TZAMAROS - AFP

Une source gouvernementale a confirmé la volonté, annoncée plus tôt dans la journée, d'Alexis Tsipras de convoquer des élections législatives anticipées le 20 septembre prochain. "Mon mandat a atteint ses limites", a-t-il déclaré en début de soirée à la télévision.

Maintenant que le troisième accord entre Athènes et ses créanciers a été bouclé, le Premier ministre Alexis Tsipras n'opte donc plus pour un vote de confiance au Parlement, mais convoque des élections. La date du 20 septembre a été suggérée par un responsable gouvernemental. 

C'est la chaîne publique ERT qui a indiqué la première que le Premier ministre, issu de la gauche radicale, présenterait sa démission et convoquerait des élections. Selon le journal Kathimerini, Alexis Tsipras est en ce moment en réunion avec des conseillers et des ministres de son gouvernement pour déterminer sa stratégie. Les élections pourraient être organisées en septembre ou en octobre.

Alexis Tsipras, 41 ans et au pouvoir depuis sept mois, voudrait rétablir son autorité avec un mandat renouvelé de la population, après des négociations âpres avec l'Europe et le Fonds monétaire international. Ces négociations ont résulté en un programme d'aide financière qui va à l'encontre de la plupart des promesses électorales d'Alexis Tsipras. En échange de prêts d'un montant de 86 milliards d'euros, débloqué en plusieurs tranches, les Grecs ont dû s'engager à réaliser de nouvelles réformes structurelles, économies et hausses d'impôts.

En convoquant des élections, Alexis Tsipras veut aussi répondre à la rébellion issue de ses propres rangs. La Plate-forme de gauche radicale, qui fait partie de Syriza, est particulièrement critique envers le nouveau programme et envers Alexis Tsipras.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK