Grande manifestation anti-discrimination à Milan

200.000 personnes selon certaines estimations
200.000 personnes selon certaines estimations - © Tous droits réservés

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé hier à Milan sous le slogan « la personne d’abord ». Les manifestants, au nombre de 200.000 selon certaines estimations, marchaient contre la politique de l’actuel gouvernement italien.

Maria, venue de Naples, a expliqué à l’agence de presse AP les raisons de sa présence à Milan : « Nous manifestons ici pour les droits des migrants, des femmes, des homosexuels, pour tous les gens qui ces derniers temps se sentent discriminés par les politiques du gouvernement ».

 

La ville de Milan est gouvernée par Guiseppe Sala, un maire de gauche qui considère que ce rassemblement a permis de montrer une autre image de l’Italie. Cité par le quotidien « La Repubblica », Giuseppe Sala affirme que « c’est un moment de grand changement pour le pays ; c’est notre vision de l’Italie. C’est un tournant pour la société, entre ouverture et fermeture, entre une sorte de rêve autarcique (qui se manifeste dans l’idée de transmettre des chansons italiennes à la radio) et une vision internationale. Ne laissons pas la politique aux politiciens. Depuis Milan, une idée différente de l’Italie peut repartir. »

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK