Grande-Bretagne: la Dame de fer, Margaret Thatcher, est décédée

En visite chez son successeur David Cameron, Margaret Thatcher salue l'assemblée
6 images
En visite chez son successeur David Cameron, Margaret Thatcher salue l'assemblée - © AFP

L'ancienne Premier ministre conservatrice avait 87 ans. Elle est décédée des suites d'une attaque. Née en 1925 Maragaret Roberts, elle a été Premier ministre de Grande-Bretagne de 1979 à 1990, première et seule femme à ce jour à avoir occupé ce poste.

Elue députée conservatrice de Finchley (nord de Londres) en 1959, elle n'a quitté la chambre des Communes qu'en 1992.

Après avoir été secrétaire à l'éducation, elle a pris la direction du parti conservateur en 1975 en battant l'ancien Premier ministre Edward Heath.

Elle avait mené son parti à la victoire le 3 mai 1979, devenant Premier ministre dans un contexte de crise économique.

Cette victoire électorale avait été suivie de deux autres en 1983 et 1987. Elle compte parmi les chefs de gouvernement britanniques les plus influents de l'histoire avec Winston Churchill et est celle qui est restée le plus longtemps à ce poste au 20ème siècle.

Le thatchérisme politique

Farouchement anticommuniste, elle sera surnommée "Dame de fer" par le journal soviétique L'étoile rouge. Avec son allié, le président américain Ronald Reagan, elle a contribué à l'intensification de la fin de la guerre froide qui ne finira qu'avec l'éclatement de l'Union soviétique suite aux réformes initiées par Mikhail Gorbatchev, un maître du Kremlin avec qui elle se voyait bien faire "du business" selon ses propres déclarations.

Championne du libre marché, elle est à l'origine de la dénationalisation de pans importants de l'industrie britannique contrôlés par l'Etat: le thatchérisme allait léguer le concept de "privatisation" à de nombreux pays et sonner le glas du militantisme syndical. On se souvient en particulier de sa lutte sans merci contre les syndicats et surtout le syndicat national de mineurs dans les années 1984-85.

Outre ses réformes en faveur du marché intérieur, elle s'est démarquée par son attitude implacable en politique étrangère. C'est elle qui était au pouvoir du temps de la guerre des Malouines, remportée contre l'Argentine en 1982. 

Cette victoire électorale avait été suivie de deux autres en 1983 et 1987.

En 1990, poussée vers la sortie par une fronde au sein de son propre parti, elle quitte le poste de Premier ministre pour laisser la place à John Major.

IRA: la mort des grévistes de la faim et l'attentat de Brighton

On rappellera aussi de sa lutte de longue haleine contre l'IRA, qui a presque eu sa peau avec un attentat manqué au Grand Hotel de Brighton en 1984.

Le contentieux entre l'IRA et la Dame de Fer avait déjà connu un épisode tragique lors de l'épisode des grèves de la faim des prisonniers de l'Irish Republican Army. En 1981, dans la prison de Maze, située à Belfast (la capitale d'Irlande du Nord appartenant toujours au royaume britannique), les détenus de l'IRA avaient lancé une grève de la faim afin d'obtenir de Londres le statut de prisonniers politiques. La Dame de Fer ne cédera jamais malgré la mort de dix grévistes de la faim.

 "I want my money back"

Margaret Thatcher, c'est aussi les rabais britanniques arrachés à l'Europe. Son "I want my money back" adressé à l'Europe est resté célèbre. Par contre l'occupante du 10 Downing Street n'a pas pu freiner les ambitions fédérales d'un Jacques Delors, socialiste français alors à la tête d'une Commission européenne qu'elle appelle "l'empire belge".

Nelson Mandela? "Un terroriste"

Opposée aux sanctions économiques imposées par d'autres pays européens contre le régime sur-africain qui pratiquant alors l'apartheid, elle a aussi qualifié Nelson Mandela de "terroriste" et son parti, l'ANC, d'"organisation typiquement terroriste".

L'actuel premier ministre conservateur, David Cameron, s'était d'ailleurs excusé, en tant que leader des Torries, pour les prises de position de son parti sur le dossier sud-africain durant les années Thatcher. 

Réactions en Grande Bretagne

"C'est avec une grande tristesse que Mark et Carol Thatcher annoncent que leur mère, la baronne Thatcher, est morte paisiblement ce matin, à la suite d'une attaque", a déclaré Lord Tim Bell.

"Nous avons perdu un grand dirigeant, un grand Premier ministre et une grande Britannique", a déclaré dans un communiqué l'actuel Premier ministre David Cameron, membre comme Margaret Thatcher du Parti conservateur, soulignant sa "grande tristesse".

La Reine a été "triste d'apprendre cette nouvelle", a annoncé le Palais de Buckingham dans un communiqué, précisant qu'elle allait envoyer un "message de sympathie" à la famille de Margaret Thatcher.

Une cérémonie de funérailles sera organisée à la cathédrale Saint Paul pour l'ancien Premier ministre, qui n'aura donc pas d'obsèques nationales, a annoncé Downing Street. "Downing Street est en mesure d'annoncer, que, avec le consentement de la reine, Lady Thatcher aura une cérémonie de funérailles avec les honneurs militaires", a indiqué un porte-parole, précisant que la cérémonie serait suivie d'une "crémation en privé".

Maladie

Margaret Thatcher ne faisait plus que de rares apparitions depuis quelques années. Atteinte de la maladie d'Alzheimer et affaiblie physiquement, elle ne s'exprimait plus en public depuis 2002, sur les conseils de ses médecins, après avoir été victime de plusieurs attaques cérébrales.

Elle avait été hospitalisée en décembre pour subir l'ablation d'une tumeur à la vessie, une opération alors qualifiée de "mineure" par son entourage.

RTBF avec AFP

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK