Gilets jaunes: un journaliste belge verbalisé pendant la manifestation à Paris

Gilets jaunes: un journaliste belge verbalisé pendant la manifestation à Paris
Gilets jaunes: un journaliste belge verbalisé pendant la manifestation à Paris - © PASCAL GUYOT - AFP

Pour leur "rentrée", quelques milliers de "gilets jaunes" se sont rassemblés dans plusieurs grandes villes françaises, comme à Montpellier, où des heurts avec les forces de l’ordre ont très vite éclaté et donné lieu à des dizaines d’interpellations. A Paris, un journaliste belge, Nicolas Lahaut, a été verbalisé "de façon arbitraire et sans motif légitime", selon le magazine Wilfried pour qui il préparait un reportage.

Nicolas Lahaut a relaté sur Facebook avoir subi avec d’autres personnes une immobilisation de plus d’1h30 au pied de l’Arc de triomphe, en raison de la manifestation interdite des gilets jaunes "dont nous n’avons jamais vu la couleur, mais à laquelle on nous reproche d’avoir activement participé. J’ai présenté à de multiples reprises ma carte de presse, rien n’y fait. Nous venons d’être verbalisés. De façon totalement arbitraire. Démocratie ? Vraiment ?", a-t-il publié sur le réseau social.

D’après le magazine Wilfried, pour qui Nicolas Lahaut préparait un reportage sur l’avocat et soutien des gilets jaunes Juan Branco, le journaliste a été verbalisé "de façon arbitraire et sans motif légitime". "Est-ce ainsi que fonctionne désormais la police française ?", a interpellé le média, également sur sa page Facebook.

Les gilets jaunes, mouvement social inédit né il y a près d’un an sur fond de colère contre la hausse des taxes avant de s’étendre à une série de revendications sociales, déplorent régulièrement l’emploi disproportionné de la force par les services de police français.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK