Ghana/présidentielle: un candidat d'opposition proclame sa victoire, la tension monte

(Belga) Le candidat d'opposition Nana Akufo-Addo a proclamé sa victoire jeudi soir au Ghana, dans l'attente des résultats officiels de la présidentielle qui faisait monter la tension dans un pays réputé être l'un des plus démocratiques d'Afrique de l'Ouest.Les résultats de 25 des 275 circonscriptions du pays ont été jusqu'à présent annoncés par la Commission électorale et l'avance, très courte, oscille à chaque nouveau résultat local entre le président Mahama, qui dispute un second mandat à 58 ans, et M. Akufo-Addo, qui se présente pour la troisième fois à 72 ans. L'opposant Akufo-Addo a prononcé un discours de victoire et s'est dit "confiant d'avoir remporté une victoire historique". Deux radios ont donné ce dernier gagnant avec respectivement 53,96% et 52,70% des voix. "La présidente de la Commission électorale a fait savoir qu'elle avait besoin de plus de temps pour finir son travail", a lancé le principal candidat de l'opposition, en lice pour la troisième fois pour la présidence, devant sa résidence d'Accra où étaient réunis des milliers de ses partisans. "Nous, le Nouveau parti patriotique (NPP), sommes sereinement confiants d'avoir remporté une victoire importante et historique". Ces estimations ainsi que des déclarations de M. Akufo-Addo, disant avoir été "félicité" déjà par les autres candidats, attisent les tensions, et font courir les rumeurs. Pour sa part, la commission chargée d'assurer le bon déroulement du scrutin veut qu'il "soit aussi transparent que possible", grâce notamment à un système de vote perfectionné et que les résultats soient officiellement publiés circonscription par circonscription. "La commission assure aux Ghanéens que les résultats définitifs seront prêts dans les 72 prochaines heures", a déclaré son porte-parole. C'est ce qui avait été prévu en amont du vote - les résultats devaient être publiés entre jeudi et samedi soir -, mais l'attente semble particulièrement longue, notamment pour les partisans du Nouveau parti patriotique (NPP) de M. Akufo-Addo qui célébraient déjà leur victoire devant la résidence de leur leader. Certains d'entre eux, armés de clubs de golf en début d'après-midi, avaient semblé prêts à en découdre avec leurs adversaires. Si personne n'atteint les 50%, les deux adversaires se retrouveront pour un second tour en décembre. (Belga)
Belga
Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK