Germanwings: le copilote avait initié une "descente infondée" à l'aller

Il reste des mystères autours du crash de la Germanwings
2 images
Il reste des mystères autours du crash de la Germanwings - © Archive SASCHA SCHUERMANN - BELGAIMAGE

Le co-pilote de l'avion Germanwings dont le crash a coûté la vie à 150 personnes fin mars dans les Alpes françaises avait déjà initié une manoeuvre de descente lors du vol aller entre Düsseldorf et Barcelone, selon un rapport d'étape du Bureau d'enquêtes et analyses (BEA).

Au vol retour entre Barcelone et Düsseldorf, le copilote Andreas Lubitz a "intentionnellement" commandé la descente de l'appareil "jusqu'à la collision" avec la montagne des Alpes françaises, écrit le BEA dans un rapport préliminaire qui confirme le scénario déjà connu.

 

Le copilote s'était alors "retrouvé seul dans le poste de pilotage", affirme le BEA dans son rapport basé sur l'exploitation des boîtes noires de l'appareil. "Il a alors intentionnellement réglé les consignes du pilote automatique pour commander une descente de l'avion jusqu'à la collision avec le relief", ajoute le Bureau, qui est en charge de l'enquête de sécurité autour de ce crash.

Lors du vol aller, entre Düsseldorf et Barcelone, le copilote "a répété ce geste qu'il a fait lors du vol fatal", a commenté Rémi Jouty, le directeur du BEA à la presse. Le rapport indique ainsi que "plusieurs sélections temporaires d'altitude vers 100 pieds avaient été enregistrées au cours de la descente du vol précédent celui de l'accident, alors que le copilote était seul dans le poste de pilotage". Ces manipulations plus fortes que nécessaires ont été effectuées alors que "le contrôle aérien avait donné ordre de descente et (que) l'avion avait déjà commencé à descendre", et n'ont "pas eu d'effet sensible", a précisé Rémi Jouty.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK