Georges Bensoussan "Pourquoi faire croire que Juifs et Arabes ont vécu une idylle jadis?"

Georges Bensoussan "Pourquoi faire croire que juifs et arabes ont vécu une idylle jadis?"
Georges Bensoussan "Pourquoi faire croire que juifs et arabes ont vécu une idylle jadis?" - © Tous droits réservés

Y a-t-il eu une idylle, une cohabitation harmonieuse entre Juifs et Arabes dans le monde arabe ? La question est délicate. Dans son dernier livre "Les Juifs du monde arabe. La question interdite", l'historien français Georges Bensoussan rejette le "gauchisme culturel" qui consiste à faire croire qu'il y eut jadis un idylle. 

"Aujourd'hui, pourquoi cherche-t-on, dans certains milieux, à travestir la vérité? A nous faire croire que Juifs et Arabes vivaient globalement en bonne entente et que le colonialisme d'une part, le sionisme d'autre part ont terni cette idylle?", s'interroge l'historien dans Au bout du jour. Avant de répondre lui-même: "C'est pour nous faire croire sur le fond que ce qui a été possible jadis, est possible aujourd'hui en Europe". 

"L'idée d'une lune de miel entre juifs et arabes avant l'Etat d'Israël est une mythologie", souligne Georges Bensoussan. "Dès qu'elles l'ont pu, la quasi totalité des communautés juives du monde arabe ont fui!" Pourtant, il y eut des conseillers juifs auprès des rois du Maroc, Hassan II et Mohammed VI, mais ils étaient "l'arbre qui cache la forêt", nuance-t-il. "Des 250.000 juifs du Maroc qu'il y avait à l'époque, il n'en reste que 3.000 aujourd'hui".

Ecoutez l'interview accordée par Georges Bensoussan à Eddy Caekelberghs:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK