General Motors bientôt en faillite?

RTBF
RTBF - © RTBF

Le ministère américain des Finances a demandé à General Motors (GM) de se préparer à un rapide dépôt de bilan, bien que le constructeur automobile affirme sa capacité à se restructurer, selon le 'New York Times' de lundi.

Des instructions ont été transmises par la cellule de crise du président Barack Obama en charge du secteur automobile, qui a multiplié les réunions avec General Motors à Détroit et Washington la semaine dernière, selon le journal, qui cite une source anonyme "proche du dossier". Ni General Motors, ni le secrétariat au Trésor n'ont souhaité commenter ces informations. Les discussions devaient continuer ce week-end, d'après le journal. L'objectif est de préparer General Motors à une faillite rapide et "chirurgicale", au cas où le groupe ne parviendrait pas, d'ici le 1er juin, à trouver un accord avec ses créanciers sur l'échange d'environ 28 milliards (21 milliards d'euros) d'obligations en actions, ainsi qu'avec le puissant syndicat Automobile Workers Union. Ce dernier refuse que les employés aient à faire des concessions si les créanciers n'en font pas. Un des scénarios envisagés consisterait, selon le quotidien, à scinder le groupe en deux entités, l'une récupérant les actifs sains, tandis que l'autre prendrait le reste, dont certaines marques, les usines et les fonds d'assurances santé du groupe.

(Belga)

 

L'article en question du New York Times peut être lu ici.

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK