Gaza: le QG du Hamas détruit par une frappe israélienne

Une Palestinienne et son enfant courent se mettre à l'abri pendant un raid aérien israélien à Gaza
2 images
Une Palestinienne et son enfant courent se mettre à l'abri pendant un raid aérien israélien à Gaza - © Marco Longari

Le quartier-général du gouvernement du Hamas à Gaza a été complètement détruit samedi matin par une frappe aérienne israélienne, a annoncé le gouvernement du Hamas. Une autre frappe a touché la maison d'un responsable dans le camp de réfugiés de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza, faisant au moins 35 blessés, ont indiqué des sources médicales.

"Le quartier-général du cabinet a été visé par quatre frappes et le gouvernement souligne qu'il reste sur ses positions et se tient aux côtés de son peuple", indique le gouvernement dans un communiqué, au 4e jour de l'offensive "Pilier de défense" lancée par Israël.

Le bâtiment, situé dans le quartier Nasser de la ville de Gaza, est quasiment détruit, selon des témoins et des responsables du Hamas.

"Le quartier-général a été complètement détruit et des maisons voisines ont été endommagées suite au bombardement barbare d'Isaël", a assuré à l'AFP un responsable du mouvement palestinien. L'armée israélienne "a visé le quartier général (du chef du gouvernement du Hamas) Ismaïl Haniyeh à Gaza", a confirmé à l'AFP un porte-parole de l'armée.

Soldats israéliens légèrement blessés par une roquette

"Quatre soldats ont été légèrement blessés par une roquette qui a atteint la région d'Eshkol", limitrophe de la bande de Gaza, dans le sud d'Israël, a précisé une porte-parole militaire qui avait d'abord fait état de trois blessés. La branche armée du Hamas a dit avoir tiré cinq obus de mortier sur une "position" à Reim, localité israélienne proche de l'enclave palestinienne.

85 sites ciblés

"Ces six dernières heures, l'IDF (l'armée israélienne) a ciblé 85 nouveaux sites terroristes", a précisé l'armée sur son compte Twitter officiel.

Vendredi matin, M. Haniyeh et plusieurs membres de son cabinet s'étaient retrouvés devant ce bâtiment pour accueillir le Premier ministre égyptien Hisham Qandil, lors d'une brève visite à Gaza.

La maison du ministre de l'Intérieur détruite

Dans le camp de Jabalia, une frappe israélienne a visé la maison du ministre de l'Intérieur, Ibrahim Salah, selon le porte-parole des services de secours Adham Abou Selmiya. Les secouristes recherchaient toujours d'éventuelles victimes dans les décombres de la maison, a-t-il ajouté.

Cette nouvelle frappe intervient alors que l'armée israélienne a poursuivi ses raids aériens meurtriers toute la journée de vendredi, après que des roquettes tirées de la bande de Gaza ont visé Tel-Aviv et, pour la première fois, Jerusalem.

Au total, 30 Palestiniens ont péri en trois jours et 280 ont été blessés, a affirmé vendredi soir un porte-parole des services de santé du Hamas. Trois Israéliens ont été tués jeudi dans la chute d'une roquette tirée sur le sud d'Israël depuis Gaza.

Face à la persistance des tirs de roquettes, le gouvernement israélien a autorisé vendredi soir la mobilisation de 75 000 réservistes de l'armée, à l'issue d'une réunion à Tel-Aviv du cabinet de sécurité présidée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK