G.-B.: un toxicomane reçoit de l'argent pour se faire stériliser

D'après la chaîne britannique BBC, 3500 hommes et femmes ont déjà accepté une offre semblable aux Etats-Unis. Depuis quelques mois, l'association est également active en Grande-Bretagne.

La fondatrice du projet, Barbara Harris est également la mère adoptive de quatre enfants dont la mère naturelle était toxicomane, ce qui aurait d'ailleurs causé de graves dommages au cerveau d'un de ses enfants.

Des organisations britanniques d'aide aux toxicomanes critiquent le projet controversé. D'après un responsable de l'organisation Addaction, les membres de l'association américaine profitent de l'état "extrêmement vulnérable de ces gens, souvent à un moment de leur vie où ils ont touché le fond".

La British Medical Association a signalé ne pas encore avoir un point de vue sur la question.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK