Fusillade sur les Champs-Elysées: début des investigations, une arme de guerre automatique utilisée

700037791
700037791 - © THOMAS SAMSON - AFP

Des investigations policières sont en cours dans le quartier des Champs-Elysées où un policier a été tué, et deux autres blessés grièvement vers 21h00 jeudi. Le suspect, qui n'est pas encore identifié, a été abattu. Une arme de guerre automatique a été utilisée, a indiqué Pierre-Henry Brandet, le porte-parole du ministère de l'Intérieur français, interrogé sur la chaîne France 24.

Le quartier des Champs-Elysées a été bouclé pour permettre les investigations policières. "Des vérifications sont en cours ainsi que des opérations de déminage du véhicule de l'assaillant", a communiqué le ministère de l'Intérieur français.

Acte terroriste

Un policier a été tué par l'agresseur, qui a été abattu, et deux autres policiers ont été "sérieusement blessés", a indiqué le porte-parole à la chaîne France 24. Les deux blessés ont immédiatement été pris en charge, et il n'y a pas de second policier décédé, a assuré le porte-parole. Il a également démenti qu'une autre opération était en cours dans la capitale française. M. Brandet a indiqué que l'identification de l'agresseur n'avait pas encore été établie de manière précises. La section antiterroriste du parquet de Paris mène l'enquête.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir