Fusillade à Las Vegas: plus de 58 morts et 515 blessés, le tireur identifié

Une fusillade a éclaté à proximité d'un hôtel-casino de Las Vegas aux États-Unis ce lundi matin, alors qu'un concert de musique country avait lieu dans l'établissement. Selon la police, il y aurait plus de 58 morts et 515 blessés. Un "suspect a été neutralisé", a finalement annoncé la police locale. Le groupe terroriste Etat islamique a revendiqué la fusillade, qualifiée de "maléfique" par le président américain Donald Trump. Il s'agit de la fusillade la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis.

Une vidéo – visible ci-dessus (attention, la bande sonore peut choquer) – laisse entendre les tirs de ce qui serait une arme automatique.

"Nous regardions le concert et passions un bon moment, puis nous avons entendu ce qui ressemblait à des pétards, a déclaré un témoin au Las Vegas Sun. Je suppose que c'était une arme automatique, mais cela ressemblait vraiment à des pétards".

Les Affaires étrangères belges n'ont à l'heure actuelle aucune indication que des Belges figurent parmi les victimes, a indiqué lundi un de leurs porte-parole, Mathieu Branders, à l'agence Belga.

Un résident de Vegas de 64 ans

Le tireur se trouvait au 32e étage de l'hôtel-casino Mandalay Bay, surplombant le public. C'est de la fenêtre d'une chambre de cet établissement qu'il a perpétré le carnage. Il s'est vraisemblablement tué avant l'arrivée des forces de l'ordre dans la chambre d'hôtel où il se trouvait, a annoncé lundi le shérif de la ville, Joseph Lombardo. "Nous pensons que l'individu s'est tué avant notre arrivée" dans la pièce, a déclaré le shérif à la presse. Plus de dix fusils ont été retrouvés avec le tireur, a ajouté le shérif Lombardo, dont les services avaient annoncé auparavant avoir retrouvé huit armes à feu.

Il se nomme Stephen Paddock et est âgé de 64 ans, selon le shérif. Aucun motif n'a pour l'instant été avancé par les enquêteurs. La police fédérale va être associée à l'enquête, ce qui est l'usage dans ce genre de fusillades qui se produisent assez fréquemment aux Etats-Unis, même si elles font moins de victimes. Le shérif l'a décrit comme un "loup solitaire", rapporte le Telegraph. A ce stade de l'enquête, aucun lien entre Stephen Paddock et une organisation terroriste n'est établi. Cependant, l'organisation terroriste Etat islamique a revendiqué l'attentat.

La femme qui était recherchée dans le cadre de la fusillade parce qu'elle se serait trouvée en compagnie du tireur a pris contact avec les enquêteurs. Ceux-ci "ne pensent pas qu'elle est impliquée dans la fusillade qui s'est déroulée sur l'artère principale de la ville", rapporte la chaîne américaine d'informations en continu CNN. La police avait diffusé le portrait d'une femme de type asiatique plus tôt dans la journée. Cette dernière n'était pas considérée comme suspecte, les forces de l'ordre désiraient juste l'entendre comme témoin.

Les autorités continuent de demander à la population "d'éviter la zone du Mandalay Bay Casino".

Vidéo d'amateurs:

Une soirée "au-delà de l'horreur"

Dans un message sur Instagram, le chanteur Jason Aldean qui se produisait en concert au moment de l'attaque a indiqué que son groupe et lui étaient sains et saufs. "La soirée a été au-delà de l'horreur", a-t-il confié en dédiant "ses pensées et ses prières" à tous ceux qui se trouvaient dimanche à son concert.

"Mes plus chaleureuses condoléances et ma sympathie pour les victimes et les familles de la terrible fusillade de Las Vegas. Que Dieu vous bénisse!", a twitté le président américain Donald Trump sur Twitter. Le président se rendra à Vegas ce mercredi.

Une publication partagée par Jason Aldean (@jasonaldean) le

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK