Au moins 12 morts dans une fusillade dans un bar en Californie

Une fusillade a éclaté dans un bar californien de la ville de Thousand Oaks à une soixantaine de kilomètres au nord ouest de Los Angeles mercredi soir. Un homme a ouvert le feu dans le Borderline Bar and Grill, qui accueillait au moment du drame une soirée étudiante à laquelle "plusieurs centaines" de jeunes devaient prendre part, a déclaré le capitaine Garo Kuredjian, des services du shérif du comté de Ventura.

>>> Lire aussi : Le tireur qui a fait douze morts en Californie est un ancien soldat de 28 ans

Le shérif de ce comté de la périphérie de Los Angeles Geoff Dean a indiqué, lors d'une conférence de presse, que 12 personnes avaient été tuées lors de cette fusillade, dont un policier intervenant sur les lieux. Selon la police qui a comptabilisé les admissions dans les hôpitaux de la région, 21 personnes ont également été blessées.

Plusieurs policiers non armés qui n'étaient pas de service se trouvaient aussi sur les lieux. "C'est une scène horrible. Il y a du sang partout", a-t-il confié. 

Le suspect, un ancien Marine, s'est donné la mort

Le tireur est également mort, a-t-il ajouté, précisant qu'il ne le comptabilisait pas parmi les victimes. Le suspect, Ian David Long, est un ancien Marine. L'homme a servi dans l'US Marine Corps d'août 2008 à mars 2013, selon la Défense. Il est connu des services de police pour comportement erratique mais suite à une expertise psychiatrique il n'avait pas été interné.

Agé de 28 ans, le suspect a fait feu en utilisant un Glock .45, un modèle prisé par les tireurs sportifs américains.

Plusieurs témoins qui se trouvaient dans le Borderline Bar and Grill ont décrit un "homme en manteau noir", "barbu" et tenant une arme de poing de gros calibre.

"Nous ne savons pas s'il y a un lien terroriste ou pas. Rien ne me conduit, moi ou le FBI, à penser qu'il y a un lien terroriste", a expliqué le shérif Geoff Dean. Mais "nous allons regarder cette possibilité", a-t-il ajouté.

Un témoin non identifié cité par le Los Angeles Times a indiqué qu'un homme était entré dans le bar vers 23H30 locales (07H30 GMT) et avait commencé à tirer. L'horaire a été confirmé par la police.

"Il a beaucoup tiré, au moins une trentaine de fois, j'entendais encore des coups de feu alors que tout le monde avait quitté le bar", a ajouté ce témoin cité par le LA Times. 

>>> A lire aussi: Trump et les armes: un débat, peu de résultats

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK