Fusillade Champs-Elysées: Charles Michel condamne une "lâche et ignoble agression"

Fusillade Champs-Elysées: Charles Michel condamne une "lâche et ignoble agression"
2 images
Fusillade Champs-Elysées: Charles Michel condamne une "lâche et ignoble agression" - © THIERRY ROGE - BELGA

Le Premier ministre belge Charles Michel a condamné jeudi soir l'attaque revendiquée par l'État islamique sur les Champs-Elysées à Paris, tuant un policier et en blessant deux autres. Le chef d'État a présenté son soutien au pays voisin.

"Je condamne cette lâche et ignoble agression à Paris sur les Champs-Elysees. Soutien à la France", a communiqué le Premier ministre Charles Michel (MR) sur le réseau social Twitter vers 22h jeudi.

Le ministre des Affaires intérieures, Jan Jambon (N-VA), a également témoigné, via le même canal, de sa solidarité avec le corps de police, "victime de cette violence".

L'attaque a été revendiquée par le groupe terroriste État islamique rapidement dans la soirée. L'organe de propagande du groupe, l'agence Amaq, a identifié l'assaillant comme Abu Youssef al Belgiki, suggérant que celui-ci était originaire de Belgique.

L'expert belge Pieter Van Ostaeyen, contacté jeudi soir par Belga, n'était pas en mesure de confirmer l'identité de cet attaquant.

La chancelière allemande Angela Merkel a exprimé sa "compassion aux victimes et à leurs familles" et présenté ses condoléances au président français François Hollande, selon son porte-parole, Steffen Seibert

L'Allemagne a également indiqué se tenir "de façon ferme et déterminée aux côtés de la France" après la fusillade. "Nouvelles choquantes de Paris. Nous pleurons les victimes et nous tenons de façon ferme et déterminée aux côtés de la France", a communiqué le ministère allemand des Affaires étrangères sur son compte Twitter.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir