Fusillade à Christchurch: la nouvelle loi sur les armes sur le point d'entrer en vigueur

Fusillade à Christchurch: la nouvelle loi sur les armes sur le point d'entrer en vigueur
Fusillade à Christchurch: la nouvelle loi sur les armes sur le point d'entrer en vigueur - © SANKA VIDANAGAMA - AFP

La nouvelle loi néo-zélandaise sur les armes qui interdit les modèles semi-automatiques a été signée jeudi et entrera en vigueur la nuit prochaine, moins d'un mois après le carnage commis par un suprémaciste blanc australien dans deux mosquées de Christchurch.

Le 15 mars, 50 fidèles musulmans avaient été abattus pendant la prière du vendredi dans la grande ville de l'Île du Sud, suscitant une vague d'indignation dans ce pays connu pour sa douceur de vivre, et dans le monde entier.

Moins d'une semaine après cette tuerie, la Première ministre Jacinda Ardern avait annoncé son intention d'interdire les armes semi-automatiques de type militaire (MSSA).

S'il faut généralement des mois pour que ce genre de loi passe au Parlement, Mme Ardern avait jugé le sujet d'une urgence telle qu'elle avait fixé jusqu'à ce jeudi 11 avril pour qu'elle soit adoptée.

La gouverneure générale de Nouvelle-Zélande, Patsy Reddy, représentante dans l'archipel de la reine Elizabeth II, a signé la loi jeudi soir, ce qui signifie qu'elle entrera en vigueur à minuit, dans la nuit de jeudi à vendredi.

La nouvelle loi a pour but de retirer de la circulation les armes semi-automatiques au travers notamment de l'interdiction de leur vente, d'un programme de rachat et de lourdes peines pour les contrevenants.

La police néo-zélandaise continuait jeudi de préparer la mise en oeuvre du programme de rachat, en indiquant qu'une amnistie était en place pour les propriétaires d'armes à feu désormais prohibées.

Mercredi, les parlementaires avaient adopté en dernière lecture la réforme à la quasi unanimité.

Visiblement émue, Mme Ardern a déclaré au Parlement qu'elle se rappelait "vivement" du moment, après le massacre, où elle a décidé en consultant peu de monde que le gouvernement devait sévir sur les armes.

Fusillade de Christchurch : la Nouvelle-Zélande tétanisée (JT 18/03/2019)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK