François Fillon, "victime d'un complot des aigris de la primaire, du fisc et des médias"

Les militants de François Fillon adhèrent complètement à la thèse du complot.
Les militants de François Fillon adhèrent complètement à la thèse du complot. - © CHRISTIAN HARTMANN - AFP

Chaque jour de cette dernière semaine avant le premier tour de l'élection présidentielle française, la Première fait dans le journal de 7 heures, le portrait d’un des favoris vu par les militants

Aujourd'hui, Marc Sirlereau donnait la parole aux fans de François Fillon, "le présidentiable numéro 1 en France" ...jusqu’en février, moment où éclate le Pénélope Gate, les soupçons d’emplois fictifs de sa femme, Pénélope.

Mais si les affaires ont plombé sa campagne, les militants en sont persuadés, c'est parce qu'il y a un complot. De qui? "Il y a de multiples possibilités, il y a des aigris peut-être de la primaire, des services fiscaux, il y a des médias qui vivent de ça, Médiapart, le Canard, les gens qui vivent de ça. Mais ce n’est pas nouveau, si vous regardez toutes les histoires des élections précédentes, il y a toujours ce genre de choses".

L'homme qu'il faut à la France

Malgré ces affaires, François Fillon reste pour eux "l’homme qu’il faut à la France": "ça fait plusieurs décennies que la France a besoin d’un électrochoc et que j’espère que cette fois on l’aura" assène un autre militant.

Une jeune femme, qui se dit pourtant de droite, émet cependant quelques réserves sur le programme, surtout dans ses aspects "société": "Je trouve que revoir la loi Taubira, ce ne serait peut-être pas très réaliste. Donc, j’ai quelques désaccords sur ces points-là. Pareil pour les fonctionnaires, je trouve que c’est peut-être moins réalisable vu le nombre qu’il veut couper".

François Fillon veut en effet supprimer 500 000 postes de fonctionnaires sur 5 ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir