Présidentielle française: François Fillon ne répondra plus aux accusations portées contre lui

A deux semaines de l'élection présidentielle française, François Fillon, le candidat de la droite et du centre peine à faire campagne sur le fond. Invité ce mardi sur le plateau des "4 vérités"  sur France 2, il a refusé de répondre aux nouvelles accusations qui portent sur lui. "Je ne dirai plus jamais un mot sur ces questions-là", a-t-il déclaré. Médiapart révélait ce lundi que, contrairement aux propos tenus par François Fillon, sa femme Pénélope aurait été rémunéré comme assistance parlementaire dès 1982.

Vous avez un problème avec les dates ou avec la vérité ?

Le candidat de la droite et du centre attribue à nouveau ces attaques dont il fait l'objet au "cabinet noir" de l’Élysée : "Je n'alimenterai pas le feuilleton de la calomnie avec ces révélations successives soigneusement distillées par des services de l’État, qui maintenant remontent à 36 ans." François Fillon s'abstient donc de réfuter la véracité de ces accusations et préfère tenter de convaincre les Français sur le fond. 

"On élit un chef d’État, un chef des armées, un président qui tient ses engagements [...] On ne demande pas aux Français de choisir un pote, ce n'est pas ça le sujet." Des propos qu'il a déjà tenu le dimanche 9 avril lors de son meeting à Paris.

"Francois Balkany, c'est une insulte non ?"

François Fillon répondait également à Emmanuel Macron, le candidat d'En marche!, qui l'avait comparé dimanche à Patrick Balkany. Ce dernier, maire de Levallois-Perret et membre des Républicains a été condamné plusieurs fois par la justice, notamment pour déclarations mensongères, blanchiments de fraudes fiscales et corruption. "Emmanuel Macron insulte ses adversaires, 'François Balkany' si vous ne considérez pas que c'est une insulte... moi je l'ai appelé Emmanuel Hollande, c'est assez différent non ? Cela montre une chose, il n'a pas la carrure pour être président de la République".

>>> A lire également: Présidentielle française 2017: qui est François Fillon?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK