France: une société envoie des sex-toys aux parlementaires

RTBF
RTBF - © RTBF

Une société spécialisée dans les gadgets sexuels a adressé aux parlementaires français un bonnet de Père Noël garni d'un sex-toy, d'un string et de préservatifs en guise de protestation après une interdiction préfectorale.

La préfecture de police de Paris, qui a également reçu ces paquets garnis, avait interdit début décembre la distribution de 6000 sex-toys sur la voie publique que comptait effectuer la société de vente par internet Sexyprivé.com. Des raisons d'ordre public avaient été invoquées par l'administration.

La société a estimé cette interdiction "injustifiée". "Pour faire part de notre mécontentement et tenter de nous faire entendre pour une prochaine distribution, un bonnet 'sexy' a été envoyé à chaque parlementaire ainsi qu'à la préfecture de police de Paris. Soit près de 1000 bonnets au total", a ajouté la société.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK