France: un garage Audi organise un cocktail "réservé aux hommes", la marque présente ses excuses

France: un garage Audi organise un cocktail "femmes non-admises"
France: un garage Audi organise un cocktail "femmes non-admises" - © Lang Xinchen - ISOPIX

Les hommes aiment les voitures, les femmes aiment le shopping. C’est sans doute ce que les responsables d’Audi Reims se sont dit. Le 27 septembre dernier, ils ont organisé un événement pour promouvoir leur garage. Des cartons d’invitation ont été envoyés. Une jeune femme n’a pas apprécié du tout le contenu du message et l’a diffusé sur les réseaux sociaux.

Réservé aux hommes

Le texte est clair. "Votre partenaire Audi Reims vous invite personnellement à l’atelier Audi and Mens et à son cocktail accompagné de multiples animations." En lettres majuscules, on lit distinctement : "Invitation réservée aux HOMMES". Les réactions n’ont pas tardé forçant le constructeur automobile allemand à s’exprimer. "On s’en excuse, ce n’était pas notre intention. On a fait une belle erreur. Il aurait fallu parler de soirée dédiée à l’univers masculin", a déclaré le responsable marketing au Huffington Post. S’il a estimé qu’il s’agissait d’une mauvaise idée, l’enseigne a préféré se dédouaner de toute responsabilité, estimant qu'Audi France n’avait pas été mise au courant de la tenue de cet événement rémois.

L’histoire ne s’arrête pas là

Dans quelques mois, le garage en question devrait programmer un autre événement pour promouvoir l’Audi A1 cette fois. Une voiture... plus petite. Les cartons d’invitation s’adresseront aux femmes, uniquement. On se demande déjà si la voiture en question sera rose... Les animations tourneront-elles autour d'articles ménagers ? Les femmes invitées auront-elles droit à une séance manucure résistante aux produits vaisselles ?

Dans le passé déjà…

Ce n’est pas la première fois qu’Audi fait parler de lui. En juillet 2017, le constructeur avait comparé les jeunes mariées à des voitures d’occasion (la marque dispose d’un département véhicules d’occasion). La publicité (à voir ci-dessous) avait soulevé le tollé. Elle montrait une belle-mère interrompant une cérémonie de mariage pour examiner, d’une façon assez brutale, sa future belle-fille. Elle lui pinçait le nez et les oreilles, lui ouvrait la bouche pour observer sa dentition. Le film se concluait par ses mots : "Une importante décision doit être prise avec soin."

Audi avait là aussi présenté ses excuses. Il faut dire que sur les réseaux sociaux, les internautes s’étaient déchaînes estimant que le clip était sexiste, que la jeune femme était comparée à une tête de bétail, à une esclave sexuelle. "Cette publicité ne correspond en aucune façon aux valeurs de notre entreprise", pouvait-on lire dans le communiqué diffusé à l’époque.

Une enquête interne a été ouverte afin d’éviter un nouvel impair de ce type à l’avenir, a ajouté la firme allemande.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK