France/procès Bettencourt: relaxe requise pour l'ex ministre Eric Woerth

France/procès Bettencourt: relaxe requise pour l'ex ministre Eric Woerth
France/procès Bettencourt: relaxe requise pour l'ex ministre Eric Woerth - © MEHDI FEDOUACH - BELGAIMAGE

Le procureur adjoint du tribunal de Bordeaux a requis vendredi la relaxe d'un ancien ministre du président français Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, poursuivi pour "recel" dans le procès de la milliardaire Liliane Bettencourt.

La peine maximale de trois ans d'emprisonnement a en revanche été requise à l'encontre de François-Marie Banier, le principal accusé au procès pour abus de faiblesse aux dépens de la femme la plus riche de France qui se tient depuis quatre semaines à Bordeaux.

Trois ans de prison, dont 18 mois avec sursis, ont par ailleurs été requis contre Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de l'héritière de L'Oréal, aujourd'hui âgée de 92 ans et grande absente du procès.

Concernant Eric Woerth, le procureur adjoint, Gérard Aldigé, a jugé que les charges à l'encontre du député du parti de droite UMP n'étaient "pas suffisantes".

Eric Woerth est poursuivi pour avoir reçu début 2007 au moins 50 000 euros du gestionnaire de fortune de la femme la plus riche de France, Patrice de Maistre, qui aurait obtenu cette somme en abusant de la faiblesse de sa patronne. Eric Woerth était à l'époque ministre du Budget et trésorier de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy,

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK